Céline Domengie, Les Géorgiques et le Poïpoïdrome flottant

L’Ensad Limoges accueille Céline Domengie, artiste et chercheuse associée à l’équipe Artes / Université Bordeaux Montaigne, pour la présentation du projet de recherche Les Géorgiques qu’elle développe dans la vallée du Lot.

« Depuis 2021 et sur l’invitation de l’association Le Belvédère, je déploie un programme de recherche et d’expérimentation intitulé Les Géorgiques. Celui-ci s’intéresse aux imaginaires, aux connaissances et aux pratiques rurales dans la vallée du Lot en Lot-et-Garonne. Dans le cadre de l’audition de l’Appel à la Vienne, je viendrai présenter un des projets déployés au sein du programme Les Géorgiques : le futur Poïpoïdrome flottant, dont la création est inspirée par l’artiste Robert Filliou. Le (ou la) Poïpoïdrome flottant(e) est une œuvre d’inutilité publique, à la charnière de l’art et de la science, de la mésologie et de l’écosophie. Il s’agit d’un espace d’expérimentation et de recherche pour cultiver l’amitié avec la vallée du Lot, pour faire advenir des connaissances, des gestes, des récits, des images, des rencontres, et pour mettre en commun des idées, des rêves et des désirs. Comme l’énonçait Robert Filliou, il n’y a ni âge, ni compétences requises pour participer : la disponibilité d’esprit de chacun, chacune, suffit. Je partagerai la genèse de ce projet artistique ainsi que les méthodes de travail engagées pour œuvrer avec la vallée du Lot. »

L’Appel à la Vienne réunit un collectif d’habitants et habitantes du territoire de la rivière. Le groupe est constitué d’une vingtaine de personnes d’horizons divers qui, tous et toutes portent un intérêt marqué au bassin versant de la Vienne.  Ensemble, nous voulons activer de nouvelles relations à la Vienne dépassant les seules présences humaines.

S’inscrivant dans l’essaimage du Parlement de Loire, nous voulons porter une attention à notre bassin versant et ceux qui le composent. Le cheminement réflexif et sensible du collectif débouchera sur un cahier des charges permettant d’amorcer une commande citoyenne, reflet de notre souci commun d’habiter, de vivre, de protéger et de partager la rivière.

Cet événement s’inscrit dans le cycle de conférences « La création à l’heure des préoccupations écologiques » et fait écho au travail mené au sein de l’ARC Expérience du Territoire porté par Vincent Carlier, Dominique Mathieu, Nicolas Gautron et Patrice Blouin, enseignants à l’école.

Photo : bouquet perpétuel, Céline Domengie.
Bouquet perpétuel, Céline Domengie.
Photo : bouquet perpétuel, Céline Domengie.
Bouquet perpétuel, Céline Domengie.